Accueil > Actualités > Les 10 bonnes raisons de la CGT Services publics pour ne pas (...)

Actualités

Les 10 bonnes raisons de la CGT Services publics pour ne pas signer

PPCR

mardi 6 octobre 2015, par CGT Educ’Action 94

A l’issue de la consultation des agents menée par les organisations de la CGT Fonction publique, celles-ci ont pris la décision de ne pas signer le protocole d’accord issu de la négociation portant sur les Parcours professionnels Carrières et Rémunérations (PPCR) des agents de la Fonction publique. Dans leur grande majorité, les réunions de consultation que nous avons organisées auprès des personnels ont en effet exprimé la volonté de ne pas signer ce protocole compte tenu de son calendrier d’application inacceptable, de ses fortes insuffisances en termes de revalorisation indiciaire, et des risques de recul dont il est porteur.

Le Premier ministre a annoncé le 30 septembre que, bien qu’il ne puisse y avoir d’accord majoritaire, le gouvernement appliquerait le protocole PPCR de manière unilatérale. Valls confirme ainsi son mépris pour les fonctionnaires et agents publics, leurs organisations syndicales et la démocratie sociale.

En complément de l’expression de la CGT Fonction publique du 29 septembre 2015, la Fédéra􀆟 on CGT des Services publics s’adresse aujourd’hui aux agents territoriaux pour mettre en lumière les raisons qui font que ce protocole ne pouvait être signé par notre organisation.

La CGT réaffirme la priorité absolue qui doit être donnée à l’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice et au rattrapage des pertes accumulées, mesures sans lesquelles toute réforme des carrières et des parcours professionnels est vouée à l’échec, car le décrochage avec l’inflation future annulerait les revalorisations de la grille indiciaire.