Accueil > Agenda > RASSEMBLEMENT A 9h00 DEVANT L’ENTREPRISE STEF A VITRY

Agenda

Le 23 septembre, liberté syndicale, j’écris ton nom

RASSEMBLEMENT A 9h00 DEVANT L’ENTREPRISE STEF A VITRY

mercredi 23 septembre 2015, par CGT Educ’Action 94

RASSEMBLEMENT DEVANT L’ENTREPRISE STEF DE VITRY À 9H
PUIS PLACE DE LA RÉPUBLIQUE À 11H30

Devant la multiplication des atteintes aux libertés syndicales, qu’elles soient des pressions envers les militants ou la remise en cause des moyens donnés aux syndicats (heures, locaux…), la CGT a décidé d’une journée de mobilisation le 23 septembre 2015 pour la défense des libertés syndicales.

La CGT Val-de-Marne se rassemblera à 9h devant l’entreprise STEF à Vitry (47 rue Charles Heller) pour soutenir Mohamed, élu CGT au CHS-CT, licencié pour « faute grave » (voir sur le blog du syndicat CGT-STEF) On trouvera ci-dessous un communiqué ainsi que l’appel à solidarité financière.

À 11h30, la CGT Île-de-France se rassemblera Place de la République et accompagnera ensuite cinq militants du syndicat CGT Énergie Paris convoqués au Tribunal correctionnel de Paris pour atteinte à la liberté du travail alors qu’ils défendaient avec 200 agents le droit au travail d’une collègue licenciée arbitrairement.

Extraits du tract confédéral « pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales » :

La liberté syndicale est fondamentale, c’est un droit humain universellement reconnu et protégé.

Mais cette liberté est de plus en plus contrainte (lois, criminalisation de l’action syndicale, discriminations, etc). Le patronat, le gouvernement français mais aussi les Institutions européennes veulent imposer des réformes réactionnaires, supprimer des garanties et des acquis sociaux. Pour œuvrer le plus aisément possible, ils essaient par différents moyens d’uniformiser le syndicalisme, de l’institutionnaliser afin qu’il ne soit plus qu’à leur service, un outil d’accompagnement des décisions patronales et gouvernementales.

La liberté de l’action syndicale dans ses différentes expressions est aujourd’hui comme hier importante pour toutes et tous afin de gagner des droits et des conquêtes sociales.

Notre organisation syndicale est indépendante du patronat, du gouvernement. Elle est un outil au service des revendications des salarié-es, des privé-es d’emplois, des retraité-e-s afin que chacun-e puisse prendre son destin en main, décider de son avenir, œuvrer pour son émancipation. Elle est un bien commun.

Le 23 septembre, ensemble, exigeons le respect des libertés syndicales !