Accueil > Actualités > Aucune sortie de l’éducation prioritaire !

Actualités

Collège Chérioux mobilisé

Aucune sortie de l’éducation prioritaire !

samedi 29 novembre 2014, par CGT Educ’Action 94

Le 23 septembre 2014, le ministère annonçait la répartition académique des 1082 réseaux REP, dont 350 réseaux REP+. Les rectorats sont chargés de dresser la liste des établissements afin que le ministère la communique en décembre 2014. Dans le Val-de-Marne, les collèges Adolphe Chérioux de Vitry et Henri Barbusse d’Alfortville, ainsi que 5 RRS, (réseaux de réussite scolaire) sont ainsi déclassés !

- 

Pour la CGT Educ’action, le soi-disant « plan de relance » de l’Éducation prioritaire n’est que poudre aux yeux. Alors que la crise aggrave la situation sociale et scolaire de nombreuses familles, ce nouveau plan de relance de l’Éducation prioritaire se soldera par la sortie d’un grand nombre d’établissements et écoles de tout dispositif, et ce sans bilan préalable de l’action menée. Beaucoup verront progressivement leurs faibles moyens se réduire puis disparaître.

Le ministère se refuse à communiquer l’indice social lui ayant servi à établir sa répartition, et certains critères qu’il met en avant sont sujets à caution. Ceci cache la volonté de maintenir un nombre constant de collèges en Education prioritaire pour des raisons strictement budgétaires.

Cette réforme, faite dans un cadre budgétaire contraint, prétendant concentrer les moyens sur certains établissements, abandonne clairement l’objectif de réduction des effectifs par classe, pourtant fondamental pour la prise en compte des difficultés scolaires et sociales des élèves.

Concrètement, cela signifie que des établissements (collèges, lycées, LP) recevant des dotations spécifiques assurant encore quelques dédoublements et maintenant des maxima à 24, vont perdre le peu de moyens qui leur restait ou dépendre de politiques académiques ou départementales discrétionnaires et contraires à l’égalité territoriale.

Aucune sortie d’établissement ou école de l’Education prioritaire dans le cadre d’une politique à moyen constant !

La CGT Educ’action94 soutient les personnels des établissements concernés qui se mobilisent, notamment le collège Chérioux de Vitry qui a débrayé ce mardi 25 novembre. Elle appelle aux rassemblements unitaires qui auront lieu le jeudi 27 devant le ministère de l’Éducation nationale et le mercredi 3 décembre 14h30 devant le rectorat de Créteil