Accueil > Actualités > Enseignants spécialisés : des conditions de travail souvent scandaleuses

Actualités

Enseignants spécialisés : des conditions de travail souvent scandaleuses

un tract - un questionnaire

mardi 10 janvier 2006, par CGT Educ’Action 94

C’est à partir de la redistribution des Groupes d’Aides Psycho-Pédagogiques (GAPP) dans un secteur élargi que furent créés les RASED le 9 avril 1990. Quinze ans plus tard, la recherche de locaux disponibles dans les écoles et l’attribution d’un financement pour des frais de déplacement pour les personnels spécialisés ne sont toujours pas réalisées sur la majeure partie du territoire et restent un obstacle majeur au bon fonctionnement des réseaux.
Les membres des réseaux regrettent l’absence d’une véritable étude préalable des besoins et la distorsion entre les objectifs du dispositif et la réalité du terrain.
Circulaire 30/04/2002 : « lorsque les personnels sont appelés à se déplacer, les frais occasionnés sont prévus lors de l’implantation des emplois »

La réalité des frais de déplacement : le scandale !!!
- Des enveloppes budgétaires qui se terminent dés novembre...,
- des enveloppes avec un quota kilométrique inférieur aux besoins...,
- des collègues non remboursés des dépassements de l’année précédente...,
- des propositions de ne plus se déplacer avec les véhicules, et de ne faire que ce que nous pouvons faire à pied....,
- un dossier déposé au tribunal administratif avec la réponse au bout de deux ans une enveloppe a été donnée, vous l’avez dépassée... !
- dans certains lieux une augmentation allouée un peu supérieure mais qui ne couvre même pas la moitié des frais engagés...,
- les personnels des réseaux exigent de bénéficier d’un véhicule de service ou au moins du remboursement du carburant et d’indemnités kilométriques représentant un dédommagement réel des frais engagés dans le cadre de leur mission.

et aussi

pour travailler en équipe

- des heures de concertation hebdomadaires définies dans nos obligations de service
circulaire 30/04/2002 : « un temps équivalent en moyenne à trois heures par semaine est réservé aux activités de coordination et de synthèse pour tous les personnels des RASED. »

Pour chaque enseignant :

- un local spécifique, avec un budget de fonctionnement, un fond documentaire, un téléphone, du matériel (fax, ordinateur, internet)
- le matériel spécifique nécessaire à notre mission,
- un véhicule de fonction ou à défaut l’ISSR - circulaire 96-057,
- des stages de formation continue spécifiques aux différentes options,
- l’exercice de nos fonctions sous l’entière responsabilité de l’Etat, au regard des articles 1 382, 1 383, 1 384 du Code Civil, conformément à la loi du 7 avril 1935,
- le retrait de la circulaire n° 90-437 du 28 mai 1990, article 34, non conforme.