Accueil > Actualités > La lettre 357 de l’Ugict Cgt du 27 juin 2011

Actualités

La lettre 357 de l’Ugict Cgt du 27 juin 2011

lundi 27 juin 2011, par CGT Educ’Action 94

ÉDITO : SALAIRES DES CADRES : A QUOI SONGENT-ILS ?

La précipitation de l’exécutif à faire légiférer sur la
« prime dividendes » signe bien un double échec.
Celui du dialogue social d’abord, puisque Nicolas
Sarkozy n’a pas hésité à fâcher tout le monde sur ce
dossier. Mais l’échec arrive après une impasse sur le
sujet du partage des richesses selon une règle des
trois tiers, proposée (on devrait dire sortie du chapeau)
par le chef de l’État. L’autre échec concerne le
pouvoir d’achat dont Nicolas Sarkozy avait promis
d’être le champion. Les faits sont là, têtus : l’insatisfaction
est ressentie du bas jusque dans le haut des
grilles de salaires. C’est notamment ce qui ressort
pour les cadres dans le baromètre Ifop/Cadremploi
récemment publié : 69%des cadres ayant été augmentés,
l’ont été de moins de 4 % et ils estiment
ainsi que la paie ne vient pas compenser leurs
efforts, les sacrifices consentis, 54 % des cadres
jugent l’ambiance de travail dégradée, 72 % observent
une augmentation de leur charge de travail et
69%affirment que la place accordée à la productivité
s’accroît. L’amélioration des rémunérations
reste toujours la première attente des cadres : ils
sont désormais 62 % à souhaiter gagner plus. Un
score jamais atteint en trois années d’observation
du baromètre. Pour l’Ugict-CGT, cette attente est
évidemment perçue nettement dans l’implication
des catégories qualifiées et en responsabilités dans
les conflits sociaux de la dernière période. C’est une
donnée qui n’est pas tout à fait nouvelle, mais que
les observateurs de l’emploi cadres observent
notamment à l’aune de la mobilité. « Près de quatre
répondants en activité sur dix (39 %) se disent prêts
à changer d’entreprise, soit une progression de 7
points en un an », souligne Cadremploi. Par ailleurs
31%des personnes interrogées affirment « envisager
un changement de métier et/ou de secteur d’activité
 ». Quelle augmentation salariale attendent-ils
d’une mobilité ? « 18 % en moyenne »…
C’est dire le delta énorme entre ce qu’ils jugent
nécessaire pour vivre et pour que soient reconnues
leurs qualifications et leurs responsabilités et les
miettes consenties par les entreprises. Prime ou
pas, les seuls dividendes qui vaillent sont ceux arrachés
par l’action revendicative.

SOMMAIRE :

- IT and Labs (filiale France Télécom) : ingénieurs en grève pour les salaires
- Missions locales : manifestation pour réclamer des moyens
- AFPA, Greta et Cio : mobilisation contre la casse du service public
- Insee : polémique sur le rapport entre échec scolaire et immigration
- AGIRC-ARRCO : un front s’ouvre contre l’accord 2011
- Professions techniciennes/intermédiaires : exprimez-vous !
- Egalité hommes-femmes : un sujet important pour 2012 pour 73 % des Français
- Inégalité salariale femmes-hommes : crétinisme patronal aux antipodes
- Jeunes : ils travaillent l’été par nécessité
- Site Ugict-CGT : montée en puissance

Téléchargez la lettre pour la lire, l’afficher en salle des profs !