Accueil > Actualités > Appel de l’AG des enseignants du Val-de-Marne

Actualités

Appel de l’AG des enseignants du Val-de-Marne

en présence de SUD Education, de la CGT Educ’action, du Snuipp-FSU, de la CNT et du Snudi-FO

jeudi 14 octobre 2010, par CGT Educ’Action 94

EN AVANT JUSQU’AU RETRAIT DU PROJET !

Aujourd’hui, la majeure partie de la population a compris que la « réforme » des retraites a pour objectif de saper les bases de notre système de retraites par répartition pour casser les régimes de retraite au profit d’assurances privées.

Le travail d’explication mené depuis des mois, l’unité d’action syndicale, les millions de manifestants et de grévistes lors des mobilisations de mai à octobre ont créé un rapport de forces qui montre que l’on peut gagner et imposer au gouvernement le retrait de son projet de loi.

De partout, la colère et la volonté de se mobiliser montent. La journée du 12 a été un immense succès : davantage de grévistes dans le privé, arrivée de la jeunesse, grève majoritaire pour la troisième fois dans l’éducation nationale depuis la rentrée. Dans de nombreux secteurs, les collègues ont déjà voté la grève reconductible : SNCF, RATP, pétrochimie, raffinerie, ports et docks, métallurgie, énergie, collectivités territoriales, enseignement,…

Dans les régions, à Paris, dans l’académie, de nombreux collègues ont poursuivi la grève dans le prolongement du 12.
Dans le Val-de-Marne, certains enseignants sont déjà en reconduction et d’autres ont fait connaître leur décision d’entrer en grève reconductible à partir du 18 octobre.

L’AG s’adresse aux fédérations nationales enseignantes ainsi qu’aux confédérations interprofessionnelles afin qu’elles appellent à la grève interprofessionnelle jusqu’au retrait du projet de loi.

Nous, les 89 enseignants du Val-de-Marne réunis ce jour en assemblée générale départementale à la Maison des syndicats de Créteil, appelons tous nos collègues :
- à manifester le samedi 16 octobre (République-Nation) ;
- à développer et étendre le mouvement de grève reconductible (selon des modalités à définir dans les AG locales) ;
- à contacter les salariés des autres secteurs afin de créer un mouvement interprofessionnel le plus large possible.

SEULE UNE GREVE INTERPROFESSIONNELLE RECONDUCTIBLE MASSIVE ET DURABLE ABOUTISSANT A UN BLOCAGE DU PAYS FERA RECULER LE GOUVERNEMENT ET LE PATRONAT.

La FERC a d’ores et déjà déposé un préavis de grève pour la semaine du 18 au 23 octobre.