Accueil > Actualités > Stop aux expulsions, ajoutées aux violences faites aux femmes  (...)

Actualités

Stop aux expulsions, ajoutées aux violences faites aux femmes !

Communiquée de la cgt educ action

dimanche 7 mars 2010, par CGT Educ’Action 94

Le 8 mars, les pouvoirs publics doivent faire revenir Najlaé.

Najlaé, jeune femme de 19 ans poursuivant ses études au Lycée Françoise Dolto à Olivet, a été expulsée vers le Maroc, au mépris de ses droits les plus élémentaires par les autorités françaises !
Elle demandait la protection qu’elle est en droit d’attendre pour échapper à un mariage forcé et aux coups de son frère.
Alors qu’au même moment la loi contre les violences faites aux femmes est votée en première lecture à l’Assemblée et que l’année 2010 a été déclarée grande cause nationale dans la lutte contre les violences faites aux femmes !
Les insuffisances de la loi consécutives aux amendements apportés par des députés de droite montrent l’ampleur des obstacles à franchir. L’attitude des pouvoirs publics illustre les résistances à vaincre.

Comme à propos de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, le gouvernement ne peut se dédouaner de la responsabilité d’assurer la liberté et la sécurité et les droits des femmes.

La CGT est avec toutes les femmes, étrangères ou françaises, pour faire respecter tous leurs droits, dans l’entreprise et dans la société.

Avec toutes celles et tous ceux qui se mobilisent pour elle, le 8 mars nous exigeons le retour immédiat de Najlaé et la régularisation de sa situation administrative.

Montreuil, le 4 mars 2010