Accueil > Actualités > Jeudi 11 février : la mobilisation pour une autre politique dans l’éducation (...)

Actualités

Jeudi 11 février : la mobilisation pour une autre politique dans l’éducation grandit encore… Elle va se poursuivre !

vendredi 12 février 2010, par CGT Educ’Action 94

Jeudi 11 février : la mobilisation pour une autre politique dans l’éducation grandit encore…

Elle va se poursuivre !

Après 10 jours de mobilisation, la CGT-Educ’action se félicite que la lutte des établissements scolaires pour une autre politique dans l’éducation a franchi ce jeudi 11 février un nouveau cap.

Le 9 février, 700 personnels des collèges, lycées, LP et de quelques écoles du 93 manifestaient dans les rues de Saint-Denis, nous étions ce jeudi 11 février 2000 dans les rues de Paris à manifester vers le ministère. En tête du cortège, les personnels et lycéens du lycée Chérioux. C’est près d’une centaine d’établissements qui étaient fortement en grève dont la plupart du 93, rejoints par de nombreux établissements du 94 (Vitry, Créteil, Ivry, Choisy, Bonneuil …) et de Paris.

Ce 11 février c’est donc de nombreux nouveaux établissements qui sont entrés dans la lutte et une première extension à d’autres départements s’est opérée.

C’est un mouvement grandissant et déterminé que nous allons encore amplifier et étendre.

C’est une véritable colère longtemps accumulée qui finit aujourd’hui par éclater.

Partout, les personnels, soutenus par les parents et les élèves, n’acceptent plus les conditions de travail dégradées depuis des années, les milliers de suppressions de postes et de jours de classe perdus dans le département faute de remplaçants titulaires, la dévalorisation de leur métier, la casse de leur statut et la destruction de leur formation ainsi que les réformes régressives dans l’éducation, et la précarité.

La délégation des syndicats et des établissements en lutte qui a porté auprès du ministère les revendications s’est vu opposer une fin de non recevoir. Les personnels exigent d’être entendus par le ministère. Toujours plus nombreux, ils exigent une autre politique dans l’éducation.

La mobilisation doit et va se poursuivre et s’amplifier encore. Avec l’assemblée générale des établissements en lutte qui a réuni ce jeudi 11 février, 250 personnels représentant 80 établissements,

la CGT-Educ’action Créteil appelle à être en grève et à manifester dans le 1er et le 2nd degré mardi 16 février et jeudi 18 février.

Manifestation le mardi 16 février à 14h à Odéon.

Lors de la réunion intersyndicale académique qui se tient ce vendredi 12 février, nous proposerons à toutes les organisations syndicales de l’éducation de l’académie de se joindre à cet appel pour transmettre avant les congés de la région parisienne, le relais de la mobilisation aux autres académies.