Accueil > Actualités > Décès d’un élève de Darius Milhaud suite à une agression.

Actualités

Décès d’un élève de Darius Milhaud suite à une agression.

Communiqué de presse de la cgt educ action 94

vendredi 8 janvier 2010, par CGT Educ’Action 94

Un élève du lycée Darius Milhaud (Le Kremlin-Bicêtre, 94) vient d’être poignardé par un autre dans les couloirs, ce vendredi 8 janvier au matin. La CGT Educ’Action 94 est solidaire de tous les personnels de ce lycée, des élèves et de leurs familles. Elle s’associe au choc que chacun a pu vivre. Cette agression grave reflète de façon exacerbée et violente l’état du service public de l’Education.

Pour la CGT Educ’Action 94, ce ne sont ni les systèmes de vidéo surveillance, ni les policiers, ni les équipes mobiles de sécurité imaginées par l’ancien recteur[1], qui pourraient solutionner ces situations car nous savons l’inefficacité d’un tel système ! Le discours sécuritaire ne vise qu’à contourner la question des moyens humains, pour la surveillance, l’encadrement pédagogique, la prévention. Ainsi, le lycée Darius Milhaud ne dispose, en matière de surveillants, aides-éducateurs, médiateurs, etc. que de 12 équivalents temps plein pour 1600 élèves !

Pour la CGT Educ’Action 94, l’agressivité ou les agressions dans les établissements scolaires ne pourront que s’accentuer du fait des suppressions massives de postes dans le service public d’éducation et dans les autres services publics depuis plusieurs années, la destruction des RASED et des SEGPA, la généralisation du BAC Pro 3 ans, ainsi que toutes les autres contre-réformes éducatives. Le lycée Darius Milhaud avait déjà subi 11 suppressions de postes enseignants à la rentrée 2008. En 4 ans 160 000 emplois dans la Fonction Publique ont été supprimés, dont la moitié dans l’Education Nationale : moins 11 200 emplois en 2008, moins 13 500 emplois en 2009, moins 16 000 emplois pour la rentrée 2010 ! Les licenciements massifs des salariés des entreprises privées, projetant les familles et élèves dans l’insécurité, sont aussi génératrices d’agressivité ! Sans avenir, point de sécurité ! La destruction de l’emploi, dans les services publics et les entreprises privées, génère ses fruits amers !

La CGT Educ’Action exige l’augmentation des postes de surveillants, et l’affectation de personnels qualifiés, entre autres des éducateurs, intégrés à des équipes pédagogiques stables. Elle exige l’augmentation des personnels d’enseignement et de personnels non enseignants. Elle exige une autre politique de l’emploi dans l’éducation nationale et dans tous les services publics !

Parce qu’un jeune délinquant a été un mineur en danger, elle veut une autre politique publique en matière de protection de l’enfance, de la prévention de la délinquance, des politiques pénales en général ! Elle demande ainsi qu’un travail de réflexion en équipe pluridisciplinaire soit entrepris dans le Val-de-Marne à titre de prévention (Education nationale, ASE, PJJ, Juge des Enfants…).

En attendant, les personnels du lycée Darius Milhaud exigent des moyens humains de surveillance, de prévention, d’éducation.

Créteil, le 08 janvier 2010

Lire le communiqué suite au décès du jeune : http://www.cgteduccreteil.org/spip.php ?article2122

Contact CGT-Educ’action94 : Pablo Krasnopolsky 06 33 53 62 21

Contact CGT-Educ’action section du lycée Darius Milhaud : François Olivier 06 70 23 12 35

[1] Les personnels du lycée Lucie Aubrac de Pantin (93) ont débrayé pour protester contre la mise en place de l’équipe mobile de sécurité.