Accueil > Actualités > Quelles mobilisations au mois de janvier 2010 ?

Actualités

Quelles mobilisations au mois de janvier 2010 ?

Après l’interfédérale de l’Education du 18 décembre 2009

dimanche 20 décembre 2009, par CGT Educ’Action 94

Après la journée de mobilisation (grève unitaire dans l’académie de Créteil) contre la réforme du lycée du 10 décembre 2009 et la journée de mobilisation contre la réforme de la formation des enseignants du 15 décembre 2009, une interfédérale de l’Education s’est tenue le 18 décembre 2009 afin de décider des suites à donner à la mobilisation.

Toutes les fédérations de l’Education ainsi que l’UNEF et l’UNL étaient présentes.

Le cadre de la rencontre était posé par la FSU : envisager une action unitaire nationale en janvier autour de thèmes à savoir emploi, formation des maîtres, réformes des lycées et Lycées professionnels.

Une date avancée lors de la rencontre des fédérations des fonctions publiques, le 21 janvier a été mise dans le paysage, de même celle du 23, manifestation nationale, sur proposition du SNES. Pour l’heure, rien n’est encore décidé au sein de la FSU qui se réunit à nouveau lundi 21 décembre 2009.

Si toutes les organisations partageaient l’idée de participer à une journée « services publics », celle d’une action spécifique Education ne l’est pas.

FO est sans proposition, CFDT et UNSA ne veulent pas voir apparaître de références aux réformes des lycées et se proposaient de relancer le « groupe des 24 » pour construire une mobilisation en mars.

FSU, SUD, UNEF et UNL ont posé la nécessité d’avoir une action en janvier.

La CGT, de son côté, a rappelé sa position portée sur une action « service public » sans écarter un appel à la grève en janvier dans l’Education si rien ne voyait le jour. Nous avons mis en avant la recherche d’un cadre unitaire le plus large possible. Face à l’évolution des débats, nous avons acté le fait que, sans écarter un appel en mars, il ne pouvait être question d’attendre si longtemps. Que nous participerions à toute forme d’action en janvier, y compris appel à la grève dans la troisième semaine de ce mois, en rappelant que la date du 23 ne nous semblait pas la meilleure.

Au final, rien de concret n’est ressorti de cette rencontre, il est prévu une nouvelle interfédérale le mardi 22 décembre 2009 en fin de matinée juste après la rencontre des fédérations des Fonctions Publiques.

Au niveau interprofessionnel, les confédérations doivent se retrouver pour décider des suites à donner aux mobilisations. La situation est très différentes par rapport à l’année dernière, la dynamique des mobilisations étant perdue et certaines organisations n’ayant pas participé au dernières intersyndicales (c’est le cas de FO).

Au niveau académique, une intersyndicale 2nd degré se réunira le mardi 5 janvier 2010, à l’invitation de la FSU. Le cadre posé, par le SNES, est la participation à une journée de grève au mois de janvier 2010.

La CGT-Educ’action Créteil se rendra à cette intersyndicale, étant favorable à une grève en janvier dans l’Education sur les thèmes développés par la FSU en interfédérale nationale. Bien entendu, cette action doit être complémentaire d’actions dans toute la Fonction Publique et surtout au niveau interprofessionnel.