Accueil > Actualités > Les syndicats du second degré renouvellent leur demande de rencontre à G. de (...)

Actualités

UNSEN-CGT SE-UNSA SNES-FSU SNCL-FAEN SNEP-FSU SNUEP-FSU SGEN-CFDT

Les syndicats du second degré renouvellent leur demande de rencontre à G. de Robien

Communiqué de presse intersyndical du 20 octobre

lundi 24 octobre 2005, par CGT Educ’Action 94

Les organisations syndicales du second degré (UNSEN-CGT, SE-UNSA, SNES-FSU, SNCLFAEN, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SGEN-CFDT) se sont adressées ensemble au Ministre de l’Education le 14 octobre au sujet des remplacements de courte durée qui mobilisent les enseignants des lycées et collèges depuis plusieurs semaines.

Elles s’étonnaient que le ministre puisse se prévaloir d’une concertation qui aurait duré « deux mois » selon les termes du ministre alors qu’elle n’a jamais eu lieu. Elles demandaient,
en conséquence, au ministre, d’ouvrir au plus vite cette concertation, à laquelle il se dit si attaché, en remettant à plat l’ensemble du dossier des remplacements, y compris le
décret du 28 août. A cette fin, elles demandaient à le rencontrer d’urgence au début de la semaine du 17 octobre.

Le ministre leur a fait savoir par une lettre du 17 octobre qu’il les ferait recevoir le vendredi 21 octobre par son directeur adjoint de cabinet.

Les organisations remarquent que le ministre qui se déclarait, en juin, prêt à recevoir si besoin "un million de personnes" n’a pas fait le choix de se libérer le temps nécessaire pour
recevoir l’ensemble des organisations syndicales du second degré.

Elles ont décidé ensemble de ne pas se rendre au rendez-vous proposé avec le directeur adjoint
de cabinet. La discussion demandée n’est effectivement pas d’ordre technique mais
concerne très directement les responsabilités du ministre lui-même.

Tout en déplorant le temps perdu, les organisations se déclarent prêtes à se rendre à tout
rendez-vous que pourrait leur donner le ministre.

Paris, le 20 octobre 2005