Accueil > Actualités > La lettre 271 de l’UGICT CGT du14 septembre 2009

Actualités

La lettre 271 de l’UGICT CGT du14 septembre 2009

lundi 14 septembre 2009, par CGT Educ’Action 94

ÉDITO :
LES SYNDICATS PRENNENT DATE POUR UN 7 OCTOBRE UNITAIRE

Au petit jeu de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine,
on peut s’amuser à jauger l’intérêt de la réunion intersyndicale
du 8 septembre et de son appel à la mobilisation
lancé en dépit de l’absence de FO et de la CFTC. Toujours
est-il que cette réunion répond à la question de la persistance
de l’unité syndicale. Nul ne songerait à dire qu’il n’y
a pas des divergences, des positionnements différents.
Mais ce qui compte, c’est que les syndicats français prennent
ensemble leurs responsabilités face à une situation de
crise qui persiste, qui s’aggrave et dont on ne voit pas
encore la sortie en dépit de quelques oracles bien imprudents.
Ce qui importe c’est que les syndicats ne baissent
pas le pavillon sur leur plateforme revendicative commune
face à l’urgence des réponses économiques
et sociales à cette crise. On sait
bien que l’unité est un combat. Mais
aussi qu’elle n’est pas une fin en soi.
L’absence, la politique de la chaise vide,
dans cette séquence de la rentrée
sociale n’a pas beaucoup de sens. Sauf
si l’on se souvient que désormais les
règles de la représentativité syndicale
ont changé et qu’il va falloir désormais
que chacun fasse ses preuves pour
recueillir les votes des salariés et espérer
siéger lors des négociations. Ces nouvelles
règles, valables pour tous, ont
pesé dans les postures adoptées par
certains et expliquent en partie, soit leur
absence, soit leurs déclarations démobilisatrices
en mai et juin dernier. Il est surprenant
que l’on puisse préférer organiser à soi seul un
colloque le 7 octobre plutôt que de faire en sorte de mobiliser
largement les travailleurs français en même temps
que des millions d’autres à travers le monde.
Cet appel est donc désormais à la disposition des salariés.
Dans nos catégories, ingénieurs, cadres, techniciens, fortement
impactées par la crise et les restructurations, mais
aussi par les politiques managériales, la question du travail
décent est posée avec force. C’est vrai au plan salarial puisque
cette crise accentue la pression sur nos salaires. C’est
vrai au plan des conditions de travail et de la dignité dont
les récents événements dramatiques nous rappellent que
nos catégories sont en première ligne.

SOMMAIRE
- Intersyndicale du 8 semptembre : communiqué commun
- Suicide chez France Télécom : premier recul de la direction devant la mobilisation
- Plan social à RFI : syndicats et direction reçus au ministère de la Culture
- Sanofi-Aventis : le CCE ira en justice contre le plan social
- Ordre infirmier : les syndicats appellent à boycotter la cotisation
- Alcatel-Lucent : l’intersyndicale reçue à Bercy, mais les inquiétudes demeurent
- Areva : grèves et rassemblement européen le 15 septembre
- Travailler plus longtemps : 63 % des Français sont contre
- 16 octobre : les retraités dans l’unité sur le pouvoir d’achat
- Conférence de rentrée de l’UNEF : appel solennel pour des actes forts pour la jeunesse
- Forfait hospitalier : le gouvernement maintient le principe d’une hausse
- Ruptures conventionnelles de CDI : nouvelle hausse en juillet
- Emploi : 106 800 destructions nettes au 2e trimestre 2009
- Contribution Climat Énergie : taxe carbone ; injuste et inefficace
- Retrouver un emploi : selon que vous habitez ici ou là
- Emploi des cadres : les commerciaux dans la tourmente
- Jeunes diplômés : le marché de l’emploi s’essoufle
- Les débats de l’Ugict-CGT : Travailler sans les autres ? avec Danièle Linhart

Téléchargez la lettre pour la lire, l’afficher en salle des profs !