Accueil > Actualités > Appel unitaire Ile-de-France pour le réemploi immédiat des précaires

Actualités

Appel unitaire Ile-de-France pour le réemploi immédiat des précaires

action unitaire du 21 septembre

vendredi 16 septembre 2005, par CGT Educ’Action 94

Le gouvernement de Villepin prétend résoudre le problème du chômage, mais les personnels de l’Education constatent, lors de cette rentrée, le licenciement de milliers de collègues non titulaires. Ces « fins de contrats » s’accompagnent de la multiplication de situations de plus en plus précaires : vacataires, contrats de vie scolaire et « d’avenir » ...

Ces collègues se retrouvent sans ressources (indemnités de chômage versées après plusieurs mois), alors que des besoins criants existent à tous les niveaux du système éducatif (classes sans profs, suppléances non assurées, classes surchargées, élèves sans affectation, ...).

Ce chômage massif est d’autant plus scandaleux que le ministère prétend imposer par le décret du remplacement de courte durée en interne (loi Fillon) encore plus d’heures supplémentaires et de flexibilité aux personnels en poste.

Des premières initiatives ont eu lieu dans nos académies, aujourd’hui, il faut interpeller le ministre de Robien. Il faut exiger des mesures immédiates pour assurer le réemploi des précaires, au moins comme contractuels et non vacataires. Cette généralisation des vacations est inacceptable pour les collègues comme pour le service public.

L’intersyndicale Ile de France et le collectif des non titulaires, réunis le 14 septembre 2005, appellent les personnels, titulaires et non titulaires, à se réunir dans les établissements pour préparer

la mobilisation du mercredi 21 septembre 2005

MANIFESTATION
Sèvres Babylone en direction du MINISTERE DE L’EDUCATION

Rendez-vous 14h30 au métro Sèvres-Babylone
pour exiger :

- Le réemploi de tous les non titulaires
- Le refus du recours aux vacations
- La titularisation de tous.

Cette mobilisation des personnels de l’Education constitue une première étape contre la précarité et pour l’emploi. Elle s’inscrit dans la mobilisation plus large, avec l’ensemble des salariés du privé et du public, le mardi 4 octobre et elle doit s’inscrire dans la durée.

Signataires :
Collectif des non-titulaires - CGT Educ’action Paris Créteil Versailles - SGEN-CFDT Paris Créteil, Versailles - SNES-FSU Paris Créteil Versailles - SNUEP-FSU Paris - SUD-Education Versailles - SNETAA-EIL Paris Créteil Versailles - CNT