Accueil > Actualités > 35 000 supressions de postes de fonctionnaires en 2010 ! Inacceptable  (...)

Actualités

35 000 supressions de postes de fonctionnaires en 2010 ! Inacceptable !

Communiqué de la CGT-Educ’Action Créteil

mardi 12 mai 2009, par CGT Educ’Action 94

Le gouvernement Sarkozy-Fillon, cherchant sans doute à faire payer encore plus à la population les conséquences de la « crise » dont il est en partie responsable, a décidé de taper encore plus fort sur les Services Publics. Ces derniers sont pourtant les derniers remparts pour protéger et aider la population, particulièrement en ces moments difficiles. En annonçant de nouvelles suppressions de postes, le gouvernement démontre qu’il n’a aucune volonté d’infléchir sa politique destructrice, bien au contraire.

Après 11 000 suppressions en 2007, 23 000 en 2008 et 30 500 en 2009, le gouvernement a en effet annoncé 35 000 suppressions de postes de fonctionnaires pour 2010 !
Sarkozy avait fait la démonstration de son mépris pour la population et les fonctionnaires dès mars 2009 lors d’un déplacement à Saint-Quentin : La France doit réduire ses frais de fonctionnement pour accroître ses capacités d’investissement. Quelles que soient les difficultés, je ne reviendrai pas sur mon engagement de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite

La CGT-Educ’Action Créteil n’accepte pas cette disparition programmée des Services Publics. La défense du service public et de l’emploi public fait partie des revendications des huit organisations syndicales qui depuis plusieurs mois appellent à des journées d’actions et de manifestations, le 29 janvier, le 19 mars et le 1er mai dernier.

La CGT-Educ’Action Créteil appelle donc les personnels à participer par la grève aux nouvelles actions unitaires et interprofessionnelles proposées les 26 mai et 13 juin 2009.

Elle appelle les personnels à rester mobiliser et à participer aux initiatives qui seront proposées dans le champ de l’Education.

Saint-Denis, le 10 mai 2009