Accueil > Vos droits > Evaluations de CE1 : refusons de les faire passer, comme celles de CM2 (...)

Vos droits

Evaluations de CE1 : refusons de les faire passer, comme celles de CM2 !

Tract de la CGT Educ Action de l’académie de Créteil ( 77,93,94)

lundi 25 mai 2009, par CGT Educ’Action 94

Le gouvernement a décidé la mise en place d’évaluations nationales en CE1 comme au CM2. Ces évaluations ont eu lieu en janvier 2009 pour les élèves de CM2, soit un peu plus de trois mois civils après la rentrée scolaire !

Pour les élèves de CE1, elles auront lieu, d’après le ministère, du 25 au 30 mai 2009. Sur la base des nouveaux programmes 2008- dénoncés par la CGT -elles seront élaborées dans la droite lignée de celles de CM2 ! Comme pour celles de CM2, la CGT-Educ’Action Créteil lance un appel à refuser de faire passer ces évaluations, en utilisant le droit de grève !

Des évaluations pour « classer les élèves » !

Ces évaluations de CE1 permettront, encore une fois au ministère, de classer les élèves en quatre catégories d’élèves : ceux en « grande difficulté scolaire » ; élèves devant faire « l’objet d’une attention particulière » ; élèves dont les savoirs sont « à consolider », élèves ayant réalisé une « bonne performance ». Quel sera le sens pédagogique de ce classement des élèves à l’heure où ce même ministère programme et détermine la mort des RASED ?

Communiqué du Recteur (31 mars 2009) : Pour ce qui concerne les élèves de CM2 : l’analyse des résultats aux évaluations nationales indique qu’en janvier 2009, 8% d’élèves ont des acquis insuffisants en Français et 20% en mathématiques, certains cumulant les deux difficultés

Des évaluations pour « classer les familles » !

A partir des « résultats » des premières évaluations nationales de CM2, le ministère et les inspections académiques font pression sur les familles et les enseignants afin d’envoyer les élèves de CM2 dans les stages de rattrapage de février, d’avril ou d’été… ou en heure de soutien individualisé, hors temps scolaire … mesures et décrets contre lesquels la CGT-Educ’Action a toujours lutté ! Ces évaluations de CE1 devraient servir à justifier, encore une fois, la politique catastrophique menée à l’éducation nationale par le ministère, le gouvernement et l’exécutif dans son sens large !

Anti- pédagogiques, dans la mesure où les critères d’évaluations sont uniquement liés aux résultats (acquis/non acquis), elles ne serviront ni aux élèves, ni aux parents ni aux équipes !

Communiqué du Recteur (31 mars 2009) : L’exploitation de l’évaluation CM2 est précieuse d’une part pour déterminer les élèves prioritaires pour cette aide supplémentaire et d’autre part pour définir les contenus de ces stages, qui se dérouleront à raison de 3 heures par jour, pendant 5 jours.
Ainsi le rectorat de Créteil se fixe l’objectif de permettre à 25% des élèves de CM2, ayant moins d’un tiers de bonnes réponses en français ou en Mathématiques, soit environ 12 000 élèves, de bénéficier prioritairement des stages.

Des évaluations pour « classer les enseignants » !

Les évaluations de CM2 sont inacceptables d’un point de vue éthique et pédagogique ! Elles ont eu pour fonction d’évaluer la performance d’une école, des enseignants de cette école, d’un cycle, d’une circonscription… voire d’une académie (Créteil, bonne dernière… comme d’habitude disent les médias…) !

Les évaluations de CE1 devraient aller dans le même sens ! C’est à mettre en relation bien entendu avec :
- la justification de la suppression des RASED (mauvais résultats sur l’académie, donc les RASED n’ont pas fait leur travail !) et leur sédentarisation aléatoire !
- la mise en place des EPEP et des primes individualisées en fonction du poste occupé et des « résultats individuels »

Des évaluations pour faire pression sur les enseignants !

Malgré l’engagement de certains inspecteurs d’académie, des IEN- certainement sous l’autorité de ces mêmes inspecteurs- ont utilisé tous les moyens de pression pour que les évaluations de CM2 se réalisent ou pour faire remonter les résultats !
Nous savions que l’objectif de ce dispositif n’était pas pédagogique ! Les pressions exercées sur les enseignants ont acté les enjeux politiques de ce dispositif technique !

Communiqué du Recteur (31 mars 2009) : Un observatoire académique des pratiques d’enseignement sera mis en œuvre afin d’analyser l’efficacité des pratiques dans les écoles de l’académie

Pour toutes ces raisons, la CGT-Educ’Action Créteil appelle les équipes enseignantes à refuser, PAR LA GREVE, de mettre en place et de faire passer ces évaluations !

Créteil le 6 mai 2009


Voir appel de la CGT Educ action et tract :

Evaluations CE1. Contre les évaluations : la grève pour les enseignants, des vacances pour les enfants ! Communiqué de la CGT Educ Action

Appel de fin :

La CGT Educ’Action réitère sa demande au ministre de revenir sur sa décision de mise en place de ces évaluations et appelle les personnels à refuser, par la grève, de les faire passer.

La CGT Educ’Action appelle aussi les syndiqués CGT, parents d’élèves en CE1, à ne pas envoyer leurs enfants à l’école durant la période des évaluations nationales.


Voir tract SUD/CGT/CNT pour l’académie de Créteil au sujet des évaluations de CE1 avec le soutien de la FCPE 94

Voir articles et liens sur la position de la CGT Educ Action de l’académie de Créteil ( 77,93,94) et CGT Educ Action 94 sur les évaluations de CM2 :

- Refusons de faire passer les évaluations CE1 et CM2 ! Tract CGT Educ Action académie de Créteil

- Evaluations CM2 et CE1 ... primes individuelles et "perversions" !

- Boycott des évaluations de CM2 ! Evaluations à l’école primaire : supercheries et perversions ! Communiqué de presse de la CGT Educ Action académie de Créteil


La CGT Educ Action de l’académie de Créteil et SUD Education Créteil ont envoyé au Recteur de l’académie de Créteil le courriel suivant ( préavis de grève) :

Monsieur le Recteur,

Les organisations syndicales CGT-Educ’Action Créteil et SUD Education Créteil souhaitent être reçues en négociation préalable au dépôt d’un préavis de grève académique pour les personnels enseignants du 1er degré de l’académie de Créteil.

Nous souhaitons centrer cette négociation préalable sur la question des évaluations de CE1 qui devraient se tenir à partir du 25 mai 2009.

Au niveau académique, nous vous demandons de bloquer le passage de ces évaluations. En effet, les évaluations de CM2 ont démontré leur inutilité. Pourtant, vous avez, dans un communiqué de presse, pris pour argent comptant des évaluations que chacun savait fausses pour justifier une fuite en avant dans la tenue des stages en dehors du temps scolaire.

Nous souhaitons donc, avant le passage de ces nouvelles évaluations, être reçus pour vous demander de donner la consigne de ne pas faire passer les évaluations de CE1.

En cas de non satisfaction à notre demande, nous déposerons un préavis de grève pour le 25 mai 2009.