Accueil > Actualités > Pour une forte participation de la Cgt à la marche des fiertés

Actualités

Communiqué de la Confédération Générale du Travail

Pour une forte participation de la Cgt à la marche des fiertés

dimanche 19 juin 2005, par CGT Educ’Action 94

La Marche des Fiertés 2005 pose avec force l’exigence d’une pleine égalité des droits pour tous les couples, y compris celui de pouvoir élever des enfants. En effet, les couples de même sexe doivent avoir les mêmes droits que les couples hétérosexuels. C’est ce qui s’exprime dans le mot d’ordre de cette marche "Couples et parentalités : l’égalité maintenant". Ces aspirations sont légitimes. La Cgt les soutient et veut s’impliquer pour qu’elles se concrétisent.

Il faut faire reculer l’homophobie, les tabous, les idées préconçues et infondées pour imposer le respect et l’égalité de toutes et de tous.

C’est pourquoi nous serons présents à cette grande manifestation revendicative et festive.

Attachée au droit et au respect de la vie privée, la Cgt s’engage avec son collectif de lutte contre l’homophobie, ses militantes et ses militants, ses élu(e-s) ; dans les entreprises et au quotidien pour défendre les salariés Lesbiennes, Gays, Bi et Trans, communément appelés LGBT, victimes de discriminations, de violences et d’atteintes à leur dignité.

Elle veut agir pour l’égalité et l’accès à de nouveaux droits.

- Mettre à égalité de droits les différentes formes d’union

- Elargir le droit au congé parental et ou de paternité, partage de l’autorité parentale

- Eduquer au respect de la diversité des sexualités.

- Combattre toutes les discriminations dans l’accès à l’emploi, à la promotion, au logement....

- Agir au plan international, pour l’abolition de la répression contre les minorités sexuelles.

Cette marche est aussi un moment pour alerter toute la population et les pouvoirs publics sur la recrudescence importante des Infections Sexuellement Transmissibles, dont le Sida, qui touchent les homos comme hétéros. À 16 heures précises, pendant trois minutes, les sonos feront le silence, les marcheurs cesseront les cris et les chants et un demi-million de personnes marcheront dans la rue sans bruit.

En France, il est nécessaire et urgent de renforcer les dispositifs de lutte contre ces maladies, d’améliorer la prise en charge de la sécurité sociale et que de vraies campagnes de prévention soient menées.

Nous souhaitons une grande participation à cette marche et appelons donc tous les salariés épris de justice et attaché à l’égalité à nous rejoindre au départ à 14h00 à Montparnasse (place du 18 juin) pour nous rendre jusqu’à la place de la Bastille.