Accueil > Actualités > GREVE ET RASSEMBLEMENT 14h00 : Rectorat de Créteil

Actualités

GREVE ET RASSEMBLEMENT 14h00 : Rectorat de Créteil

Site CGT Educ Action Académie de Créteil

mercredi 4 février 2009, par CGT Educ’Action 94

Suite à l’AG de Saint-Denis du mardi 3 février 2009, la CGT-Educ’action appelle les personnels du second degré de l’académie de Créteil à la grève le mercredi 11 février 2009.

Rassemblement devant le rectorat de Créteil à 14h00, avec demande d’audience.

Appel de l’AG du mardi 3 février 2009 :

Tous en grève le mercredi 11 février 2009

Rassemblement devant le rectorat de Créteil à partir de 14h00

Les personnels de l’Education Nationale représentants 15 LP et SEP de l’académie de Créteil, réunis mardi 3 février 2009 en AG à la bourse du travail de Saint-Denis, soutenus par le syndicat CGT-Educ’action, ont témoigné de la très forte inquiétude liée à la généralisation du Bac pro en 3 ans, dont tout le monde découvre aujourd’hui les conséquences désastreuses à court et moyen terme, et les premières informations remontant sur les moyens horaires en réduction concernant la rentrée prochaine : Pour l’académie, c’est 180 suppressions de postes dans les LP et SEP, 226 dans les lycées, nombreux en collèges !

Considérant qu’il faut organiser une réaction à la hauteur des attaques subies, en évitant les situations d’isolement de l’an passé, où nous avons réagi établissement par établissement, nous lançons un appel à tous les personnels des lycées professionnels et des SEP de l’académie à nous rejoindre dans l’action.

Nous appelons également les personnels des lycées généraux et technologiques, des collèges, à nous rejoindre : la réforme du lycée n’a été que repoussée. Par ailleurs, on ne peut pas dissocier toute amélioration de la voie professionnelle sans la lier à une amélioration de la voie technologique et générale.

Rassemblement mercredi 11 février devant le rectorat de l’académie de Créteil à partir de 14h00

Nous demandons à être reçus par le Recteur à cette occasion

- Non à la généralisation du bac pro en 3 ans, maintien des BEP

- Aucune suppression de postes et créations de postes à la hauteur des besoins

- Non à des grilles horaires tri-annualisée et dont 1/3 des heures sont laissées à la libre utilisation des chefs d’établissement

- Non à l’annualisation du temps de travail

- Garantie et augmentation des dédoublements

- Réduction des effectifs partout où c’est nécessaire et pas plus de 24 élèves dans une classe

- Garantie des diplômes nationaux et professionnalisant non soumis à l’arbitraire des CCF et à des « champs professionnels » vagues

- Pour une véritable formation professionnelle non soumise aux aléas des entreprises : diminution des périodes de formations en entreprises

- Titularisation des précaires

AG à l’issue du rassemblement à partir de 16h00 à la maison des syndicats de Créteil pour décider des suites à donner à la mobilisation et discuter de la plate-forme revendicative ( salle 1)