Accueil > Actualités > 700 emplois en moins dans l’académie de Créteil ! Point au 20 janvier (...)

Actualités

700 emplois en moins dans l’académie de Créteil ! Point au 20 janvier 2009

CGT Educ Action Créteil et site

lundi 26 janvier 2009, par CGT Educ’Action 94

Le CTPA qui s’est tenu lundi 19 janvier 2009 a confirmé que le gouvernement n’a pas renoncé à sa frénésie de suppression de postes. L’académie de Créteil est l’une des académies les plus touchée : environ 700 emplois supprimés dans le 1er et le 2nd degré, soit 5 % des 13 500 suppressions prévues au niveau national !

Le CTPA sur les DHG de chaque lycée et les CTPD (départementaux) sur les DHG en collège et les cartes scolaires pour les écoles se tiendront fin janvier ou début février. Les chefs d’établissements ont fait remonter au rectorat et aux inspections d’académie leurs demandes de structure pour la rentrée 2009 courant décembre, nombre de classe par niveau, options, langues… Des premiers échanges avec l’administration ont eu lieu. A partir du 23 janvier, les chefs d’établissements commenceront à avoir connaissance des structures proposées par le rectorat. Pour préparer la rentrée il est important d’interroger le chef d’établissement sur la demande de structure qu’il a faite sans consulter le CA. La politique de forte réduction des moyens appelle la vigilance et donc connaître dés maintenant les fermetures de classes, de groupes ou d’option.

Dans le 1er degré, l’académie va perdre 188 emplois

110 créations au titre de la démographie,

259 suppressions au titre de la sédentarisation des RASED,

39 suppressions au titre des mises à disposition qui disparaissent (dans les associations, les missions éducatives…).

L’annonce de Darcos sur le recul de la sédentarisation d’une partie des RASED ne remet pas en cause la suppressions des emplois de RASED : il est prévu que 130 emplois de maîtres E et G soient « sédentarisés » (en fait le collègue RASED remplacera un poste de PE (adjoint) qui sera supprimé), 129 autres emplois de RASED restent budgétairement alloués à l’académie et « seront consacrés à renforcer l’intervention dans des écoles à forte concentration de difficultés scolaires, en sus des classes ouvertes dans l’école » (c’est une suppression déguisée car ces collègues risquent de remplacer les actuels « maitres supplémentaires pour dynamique pédagogique ou d’autres emplois.

Variation attendue du nombre d’élèves / Emplois créés au titre de la démographie -> voir document

DOC CTP 1° degré

Voir anlayse CGT suite au CTPA :

Analyse CGT après CTPA du 19 janvier

Dans le 2nd degré, l’académie va perdre environ 500 emplois

242 suppressions au titre de la démographie

79 suppressions au titre des mises à disposition qui disparaissent

200 à 250 suppressions au titre de la suppression des remplaçants*

50 créations au titre des établissements difficiles (plan banlieue)**

Voir document ->

CTP second degré

Voir analyse CGT suite au CTPA :

Analyse CGT après CTPA du 19 janvier

* Les chiffres ne sont pas encore définitifs : le gouvernement doit répartir sur toute la France 3 000 emplois. Le rectorat a fait savoir qu’il y avait actuellement 1 072 emplois en remplacement dans l’académie, soit 4 % des emplois répartis en établissement. Pour le rectorat le besoin en suppléance serait de 3,3 %, il faut donc diminuer les emplois de remplacement existant en conséquence. Le ministère doit aussi tenir compte de la taille et de la géographie de chaque académie. On peut donc estimer entre 200 et 250 les emplois supprimés.

**Les chiffres ne sont pas encore définitifs : le gouvernement doit répartir sur toute la France 500 emplois. Le rectorat a fait savoir qu’il prévoyait 50 emplois pour Créteil : 20 pour les collèges et SEGPA et 30 pour les lycées généraux et technologiques (mais aucun pour les lycées professionnels !).

Accès aux documents présentés par le ministère aux syndicats en décembre 2008 : http://www.cgteduccreteil.org/spip.php ?article1632