Accueil > Actualités > Face aux sanctions : mobilisations, négociations !

Actualités

Face aux sanctions : mobilisations, négociations !

Communiqué de la CGT Educ Action

lundi 5 janvier 2009, par CGT Educ’Action 94

Le ministère met en place ses réformes dans le premier degré sans respect du dialogue social, au mépris des missions des personnels et des besoins des élèves et de leurs parents.

Des transformations importantes modifient profondément l’Ecole.
Elles concernent notamment le soutien après la classe, la suppression de 3000 postes de RASED, les nouveaux programmes et leur dispositif d’évaluation, le service minimum d’accueil.

L’organisation des « 60 h », souvent très compliquée, amène à des blocages entre l’administration, les enseignants, les communes et les parents d’élèves.

L’inquiétude de la profession grandit quant à la prise en charge des élèves en difficulté.

Le parallèle est effectué entre le soutien et la suppression de 3000 postes d’enseignants de RASED.

Dans de nombreux endroits, les enseignants des écoles ont interrompu l’aide personnalisée et l’administration procède à des menaces de retraits sur salaires et de sanctions.

Le malaise est grandissant.

La Cgt Educ’Action demande l’arrêt des retraits sur salaire et dénonce les menaces de sanctions.

Sur l’ensemble des sujets, il y a nécessité d’une large concertation.
Nous demandons la mise en place rapide de véritables négociations.
En l’état, la Cgt Educ’Action soutient la mobilisation des personnels et des parents et les appelle à l’action dans le cadre de la construction d’un rapport de force puissant ayant comme point d’orgue la journée de grève interprofessionnelle du 29 janvier.

Montreuil, le 19 décembre 2008