Accueil > Actualités > CONTRE LA CASSE DE L’EDUCATION, POUR UNE AUTRE ECOLE : TOUS AU (...)

Actualités

CONTRE LA CASSE DE L’EDUCATION, POUR UNE AUTRE ECOLE : TOUS AU RASSEMBLEMENT DU 3 DECEMBRE 2008 9H00, PLACE PAUL CLAUDEL

APPEL SUD EDUCATION CRETEIL CGT EDUCATION CRETEIL

lundi 1er décembre 2008, par CGT Educ’Action 94

CONTRE LA CASSE DE L’EDUCATION, POUR UNE AUTRE ECOLE : TOUS AU RASSEMBLEMENT DU 3 DECEMBRE 2008 9H00, PLACE PAUL CLAUDEL

(Sénat, Métro Odéon ou RER B Luxembourg)

Le mercredi 3 décembre 2008, les élus représentant les collectivités territoriales, les sénateurs, vont discuter de la question de l’enseignement scolaire et de la loi de finances 2009 ! Il sera question du choix politique, idéologique et économique pour l’Education nationale, de la maternelle à l’université ! Il sera donc question de toutes les mesures dites « Darcos » :

- Des suppressions des postes des enseignants du premier et second degré,
- Des contres réformes du premier et second degré, (écoles, collèges, lycée, lycée professionnel…) : heures de soutien hors temps scolaire, programmes, réforme du lycée et suppression des SES, bac pro 3 ans … etc….
- La suppression des enseignants spécialisés du RASED,
- De la création des Etablissements Publics d’Enseignement Primaire (EPEP),
- De la scolarisation des enfants de deux et trois ans : mort de l’école maternelle,
- Des évaluations Ce1 et Cm2 et des primes individuelles à la fonction et au résultat,
- De la mort des IUFM …..

Le 3 décembre, avec les enseignants des RASED, poursuivons et développons la lutte qui monte partout en France ! Mobilisons nous devant le Sénat, à partir de 9 heures, pour une autre école, pour une école de progrès social, ambitieuse, qui permette la réussite de tous et l’épanouissement de chacun ! Le 3 décembre, nous devons dire non à une école rétrograde et idéologique, gérée de façon purement comptable, au détriment des enfants, de leurs familles et des enseignants ! Nous appelons tous les syndicats qui veulent que la lutte aboutisse, à nous rejoindre dans toutes les formes d’actions, notamment la reconduction de la grève, pour exiger :

- Le retrait de toutes les mesures Darcos dans le premier comme le second degré,
- Le retrait des lois Pécresse dans le supérieur,
- Le rétablissement des postes supprimés,
- Le maintien et le développement des RASED,
- Le maintien de la scolarisation à deux ans et de l’école maternelle,
- L’abandon de la création des Epep,
- La fin de la répression des collègues qui entrent en résistance,
- La création de postes correspondant aux besoins réels,
- Une formation de qualité pour tous les personnels,
- La titularisation de tous les précaires,
- L’augmentation des salaires et le retrait des primes individuelles,
- La suppression des évaluations CE1 et CM2 qui ne sont que des outils de sélection des
élèves,
- De meilleures conditions d’enseignement et de travail !

Que notre voix se fasse entendre dans l’hémicycle et au-delà. Enseignants, lycéens, étudiants, parents, citoyens, et salariés ! C’est tous ensemble qu’il faut gagner !

LE 3 DECEMBRE : TOUS AU RASSEMBLEMENT DEVANT LE SENAT A 9H00