Accueil > Actualités > Construire une riposte à la hauteur des attaques du gouvernement

Actualités

Construire une riposte à la hauteur des attaques du gouvernement

Communiqué de la Fédération de l’éducation de la Recherche et d la Culture !

vendredi 28 novembre 2008, par CGT Educ’Action 94

Communiqué de la FERC-CGT

Quels que soient les secteurs, Éducation, Enseignement Supérieur et Recherche, Culture, Formation, ou Association d’Education Populaire, aucun n’est épargné par les attaques et les projets hostiles du gouvernement qui mène à marche forcée sa Révision Générale des Politiques Publiques. Contre- réformes, restructurations, réorganisations ou suppression de services et d’établissements, s’accumulent et s’ajoutent aux suppressions de postes dans la fonction publique. L’objectif principal et prioritaire de ce gouvernement aux ordres des puissances financières est l’affaiblissement du service public, jusqu’à sa destruction et sa dilution dans tous les secteurs dits concurrentiels et marchands, et la remise en cause concrète, rapide, des statuts ainsi que des garanties collectives de tous les personnels.

Pourtant, dans chacun de nos secteurs les salariés sont déjà dans l’action, s’organisent et luttent contre les différents coups de force du gouvernement comme le prouvent amplement les grèves et manifestations des enseignants le 20 Novembre, des personnels de la recherche et de l’Enseignement Supérieur le 27 Novembre, des personnels de l’Archéologie préventive (INRAP), de l’AFPA, etc... Malgré cela, profitant de l’éparpillement qu’il orchestre savamment, le gouvernement reste sourd aux réactions des salariés qui manifestent leur désaccord et leur attachement au système social français hérité de la Libération.

Face à ce gouvernement qui, non seulement persiste avec obstination dans son action destructrice et de mise à sac du service public, mais entend même l’accélérer, nous devons mieux organiser nos actions et les amplifier.

La FERC appelle donc les personnels de tous les secteurs à se réunir au plus vite en Assemblées Générales dans les services, établissements, écoles, ... afin de construire les mobilisations et les actions nécessaires qui permettront de faire reculer le gouvernement et obtenir le retrait des contre- réformes qui nous concernent directement comme les mesures Darcos, la modification du statut des enseignants- chercheurs, le démantèlement des organismes publics de recherche et de formation (AFPA, CNAM, ...), etc...

La FERC considère que notre action n’aura de chances de succès que dans le seul cadre de la convergence des luttes. Elle soumet donc à la discussion des Assemblées Générales la question suivante : n’est-il pas temps d’organiser la mobilisation de tous les salariés en vue d’une grève dans tous nos secteurs au même moment ?

La FERC s’adresse aux autres organisations syndicales dans ce sens.

Montreuil, le 28 novembre 2008