Accueil > Vos droits > Education nationale : La CGT présente 2600 candidats aux élections du 2  (...)

Vos droits

Education nationale : La CGT présente 2600 candidats aux élections du 2 décembre !

Communiqué de la CGT

vendredi 14 novembre 2008, par CGT Educ’Action 94

Education nationale : La CGT présente 2600 candidats aux élections du 2 décembre

800 000 enseignants, personnels d’éducation, d’orientation sont appelés à voter le 2 décembre 2008 et les personnels de direction le 9 décembre 2008 pour élire leurs représentants dans les commissions administratives paritaires locales (départementales ou académiques) et nationales, élections représentatives dans la fonction publique.

Dans la même période, 100 000 salariés non titulaires seront amenés, pour la première fois, à s’exprimer dans un scrutin pour désigner leurs représentants dans des commissions consultatives paritaires. La CGT sera présente dans la totalité des académies.

La campagne électorale menée par l’Unsen-CGT sera marquée le 12 novembre prochain par la participation du secrétaire général de la CGT Bernard Thibault à une réunion d’information syndicale au lycée Jean Prouvé de LOMME (59).

Pour ces deux scrutins d’importance, la CGT marque dans son déploiement puisquelle présente 2600 candidats. Dans l’ensemble du second degré, les listes présentées permettent à la CGT de couvrir 80 % du corps électoral (78 % en 2005, 55 % en 1999). Sur la totalité du champ (premier et second degré), ce pourcentage s’élève à 66 % (60 % en 2005, 44 % en 1999).

Cette progression dans le déploiement des listes CGT confirment les évolutions de syndicalisation constatées depuis 3 ans (+ 730 syndiqués, + 7 %), renforcement qui s’accompagne d’une diversification professionnelle de plus en plus marquée. Les adhésions se font dans tous les corps d’enseignement et parmi les jeunes. Aujourd’hui, 35 % des syndiqués dans le secteur de l’Education ont moins de 40 ans, dont 16 % moins de 30 ans.

La CGT place au cœur de cette campagne électorale les questions concernant les conditions de recrutement, de formation, de rémunération, d’emploi et de travail des salariés de l’Education nationale, mais aussi les enjeux spécifiques au système éducatif, en particulier celui de l’exigence d’une réussite scolaire pour tous les jeunes et de la pérennité d’un service public national d’éducation.