Accueil > Vos droits > LE 2 DECEMBRE : VOTEZ et FAITES VOTER CGT !

Vos droits

LE 2 DECEMBRE : VOTEZ et FAITES VOTER CGT !

4 pages premier et second degré, 4 pages enseignement professionnel ....

vendredi 24 octobre 2008, par CGT Educ’Action 94

Si l’on veut que l’école réponde à la réussite de tous en dehors de
toute influence de la condition sociale des élèves, que l’école permette
à chaque jeune d’acquérir une formation générale et professionnelle
débouchant sur une qualification reconnue, d’accéder à la culture et à la citoyenneté, une véritable démocratisation de notre
système éducatif s’impose. Celle-ci passe par une politique donnant la
priorité à l’éducation, publique et laïque, et par l’égalité de l’offre
éducative sur l’ensemble du territoire.

Entre réformes et RGPP une autre conception de l’école !

La RGPP (1) se traduit par un assaut sans précédent contre l’école. L’ objectif budgétaire guide officiellement la réforme du système éducatif : productivité accrue des personnels, réorganisation des enseignements...
Ainsi, les choix économiques l’emportent sur l’ambition éducative.

Parallèlement, les réformes en cours portent une autre conception que ce que doit être l’éducation. Sont privilégiées les logiques de performance, de concurrence entre établissements, d’élitisme entre élèves, de renoncement et d’exclusion pour les plus faibles, d’instruction plus que d’éducation...

L’État "ignore" les causes sociales de la réussite ou de l’échec, se
dédouane de toute responsabilité politique et d’engagement collectif.
Il renvoie à l’individu cette responsabilité dans sa "capacité"
à tirer partie de son "parcours de formation", de surmonter
la sélection, d’assumer son orientation...

Un premier bilan ministériel de la suppression de la carte scolaire
montre que très peu d’élèves de condition modeste ont rejoint les
établissements les plus convoités, que l’objectif de mixité sociale
a été peu pris en compte, que l’exigence de donner satisfaction
aux élèves boursiers "ordinaires" a été relégué au second plan…

Deux projets d’école s’affrontent !

• L’un prôné par le gouvernement et tous ceux, minoritaires pourtant,
qui signent les protocoles Darcos (bac pro 3 ans, semaine
des 4 jours, réforme du lycée...). Ce projet s’inscrit dans la logique ultralibérale du gouvernement. Il conduira à l’exclusion d’une grande partie des élèves en difficulté.

• L’autre défendu par la CGT, partagé par de nombreux
acteurs de l’éducation, promeut une école dont l’objectif premier
est la réussite de tous, en matière de formation, de qualification
et d’émancipation.

A ce titre, la qualité du service public d’éducation passe par le
rétablissement des moyens perdus, la création d’emplois répondant
aux besoins, la reconnaissance statutaire de la "professionnalité"
des personnels et du travail collectif, garantie par une réelle formation initiale et continue.

Pour imposer notre conception de l’éducation et nos exigences
d’égalité territoriale, de mixité sociale et de moyens budgétaires
nécessaires pour les garantir, la CGT vous appelle à voter pour ses
représentants, le mardi 2 décembre, lors des élections professionnelles.

(1) Révision Générale des Politiques Publiques

- lire et télécharger le 4 pages de la CGT : ci contre )

- télécharger l’affichette réalisée par Wolinski pour la CGT

- télécharger le 4 pages " Enseignement professionnel"