Accueil > Actualités > Monsieur Darcos n’aime pas la maternelle !

Actualités

Monsieur Darcos n’aime pas la maternelle !

Communiqué de presse de la CGT Educ Action

vendredi 19 septembre 2008, par CGT Educ’Action 94

Monsieur Darcos sait ce qu’il dit quand il affirme que, pour surveiller un enfant qui fait la sieste ou pour changer des couches, on n’a pas besoin d’avoir un bac plus cinq.

Il pèse ses mots mais sait très bien que tous les enfants scolarisés sont déjà propres.

Il utilise l’argument qui avait déjà servi pour présenter les avantages du service minimum d’accueil : garder et éduquer, enseigner c’est la même chose. Ce faisant, il prépare insidieusement l’opinion publique à la disparition programmée de la scolarisation des deux, trois ans.

Le rapport sur l’accueil des jeunes enfants, remis cet été au Premier ministre par Mme Tabarot, précise que la maternelle est le mode de garde, de qualité, économiquement le moins coûteux pour les finances de l’Etat.
Cependant comme la scolarisation des tous-petits ne fait pas partie des compétences obligatoires de l’Education nationale, l’accueil des enfants de deux à trois ans devrait disparaître inéluctablement… pour des raisons budgétaires !

Pour développer l’accueil de la petite enfance, le rapport préconise tout simplement de créer des « jardins d’éveils » destinés aux enfants âgés de 2 à 3 ans. Ce service sera payant et laissé à la charge des communes et des familles.

Il s’agit sûrement de programmer la disparition de près de 6000 postes dans le 1er degré à la rentrée 2009 par un transfert de charges en direction des collectivités territoriales.

La CGT éduc’action rappelle au ministre que la scolarisation précoce, dans de bonnes conditions, est un atout pour les enfants et plus particulièrement pour ceux issus de milieux socialement défavorisés.
Elle appelle les personnels et les familles à manifester nombreux le 7 octobre et le dimanche 19 octobre à Paris pour la défense de notre système éducatif.

Montreuil, le 18 septembre 2008