Accueil > Actualités > EDVIGE : UNE BELLE VICTOIRE !

Actualités

EDVIGE : UNE BELLE VICTOIRE !

Communiqué de la CGT !

vendredi 19 septembre 2008, par CGT Educ’Action 94

EDVIGE : Une belle victoire !

vendredi 19 septembre 2008

Le décret instaurant le fichier Edvige a vécu.

La CGT se félicite de cette avancée à mettre à l’actif de l’immense mobilisation populaire et citoyenne dans tout le pays, de l’engagement, de la détermination du collectif « Non à Edvige ».

Plus de 200 000 signataires de la pétition dont un millier d’organisations, des créations de collectifs locaux, des prises de positions unanimes au plan syndical, politique, associatif, ont permis d’engranger ce premier succès.

C’est la victoire du collectif, de la solidarité sur l’individuel et l’individualisme !

C’est la victoire du vivre ensemble sur la peur !

C’est la victoire de la démocratie sur les politiques liberticides, répressives !
La CGT examinera avec attention les textes du nouveau décret soumis à la CNIL et au Conseil d’Etat.

Nous souhaitons une mise à plat de l’ensemble des fichiers et qu’un large débat public s’ouvre sur l’utilité, les finalités de ces fichiers, sur la protection des libertés individuelles, collectives et constitutionnelles, pour préparer les axes d’un autre texte législatif dans la sérénité.

Nous déterminerons avec l’ensemble du collectif les formes de l’initiative de mobilisation le 16 Octobre, jour de la Sainte Edvige, le 25 septembre lors de sa réunion plénière.

Montreuil le 19 Septembre 2008


Edvige : Recours collectif (CFDT, CGT, FSU, Solidaires)

jeudi 18 septembre 2008

Les quatre organisations syndicales (CFDT, CGT, FSU, Solidaires) ayant déposé un recours collectif contre Edvige ont été reçues ce matin par la Ministre de l’Intérieur.

Avec satisfaction, elles prennent acte de la disparition annoncée par la Ministre de la disparition du fichier Edvige dans la configuration actuelle. En effet, la Ministre a convenu de la confusion créée par les trois finalités du fichier : enquête administrative, prévention de la délinquance et répertoire des personnalités publiques.

En revanche, elles regrettent l’absence d’informations précises sur le contenu et les garanties liées aux trois nouveaux fichiers en passe d’être créés.

Des interrogations demeurent sur les données fichées, sur le respect des libertés individuelles et les droits d’accès et de rectification des fiches.

Elles déplorent également le fichage des mineurs de 13 ans et plus, sur la base –non des faits qu’ils auraient commis – mais de leur dangerosité présumée.

Elles réitèrent leur demande de l’organisation d’un débat public à l’initiative du Parlement sur la prolifération des fichiers publics, leur finalité et leur utilisation.

Les quatre organisations syndicales (CFDT, CGT, FSU, Solidaires) seront vigilantes sur le nouveau et les nouveaux textes dont la sortie a été annoncée comme imminente. Elles restent mobilisées au sein du Collectif « Non à Edvige ».

Montreuil, le 18 septembre 2008