Accueil > Actualités > Education : D’autres orientations sont nécessaires

Actualités

Education : D’autres orientations sont nécessaires

Communiqué de la CGT

vendredi 19 septembre 2008, par CGT Educ’Action 94

Education : D’autres orientations sont nécessaires

mardi 16 septembre 2008

L’exigence d’un droit à l’éducation pour tous qui permette à chacun l’accès à la culture et à la citoyenneté et l’acquisition d’une formation générale et professionnelle débouchant à terme sur une qualification reconnue, est un des principaux axes revendicatifs de la CGT.

Or, depuis plusieurs années, la politique éducative du gouvernement tourne le dos à cette légitime ambition. Depuis 2002, plus de 100 000 emplois d’encadrement éducatif dont 30 000 d’enseignants ont été liquidés. La rentrée scolaire 2008 confirme ces choix politiques avec à la fois les 11 200 suppressions d’emplois prévues par le budget 2008 et l’annonce de 13 500 autres pour la rentrée 2009 qui, dans le cadre d’un plan triennal, seront reconduites en 2010 et 2011.

De telles suppressions, d’une ampleur inégalée, impliquent des transformations structurelles.

Elles sont à lier à la poursuite d’orientations qui, au fil de leur mise en œuvre, dessinent une école à la conception de plus en plus régressive : recul de la scolarisation des plus jeunes, alourdissement des programmes avec moins d’heures d’enseignement dans le primaire, remise en cause d’une scolarité pour tous au collège, libéralisation totale de la carte scolaire, remodelage de l’éducation prioritaire, généralisation des Bacs professionnels en 3 ans, réforme des lycées…. Toutes ces mesures ajoutent aux inégalités territoriales, débouchent sur l’exclusion précoce des élèves qui rencontrent des difficultés et sur la ghettoïsation de certains établissements scolaires, renforçant ainsi des inégalités avant tout sociales.

Ce sont ces mesures et ces orientations que les personnels de l’Education, avec leurs syndicats, les organisations de jeunes et de parents d’élèves combattent depuis plusieurs années.

Pour la CGT, l’école est au centre de valeurs et d’axes revendicatifs essentiels. C’est pourquoi elle est présente parmi les forces qui revendiquent une démocratisation du système éducatif. C’est la condition d’une l’élévation générale du niveau d’éducation et de formation dont notre pays a besoin avec la levée de tous les obstacles à la poursuite d’études. Le droit à une formation tout au long de la vie revendiquée par la CGT s’appuie sur l’exigence d’une formation initiale de haut niveau.

Egalité d’accès, égalité territoriale, mixité sociale de tous les jeunes sont, avec les moyens budgétaires nécessaires pour les garantir, les exigences de la CGT.

L’objectif de services publics efficaces et contribuant à la cohésion sociale fait d’ores et déjà partie des thèmes retenus par 6 organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA) dans leur appel à des mobilisations d’ampleur sur tout le territoire le 7 octobre 2008.

C’est dans le même état d’esprit que la CGT soutient la manifestation à Paris le 19 octobre prochain pour le droit à l’éducation pour tous.

Montreuil, le 16 septembre 2008