Accueil > Vos droits > Mesures Darcos contre l’école : mort assurée du RASED !

Vos droits

Mesures Darcos contre l’école : mort assurée du RASED !

Ferry cause des mesures DARCOS sur Europe 1 ... !

jeudi 11 septembre 2008, par CGT Educ’Action 94

Modification de l’article de la CGT Educ Action Créteil du 3 juin, le 10 septembre 2008 : Ferry cause !

- Pour écouter un extrait de l’intervention de L. Ferry sur Europe 1 ( Europe 1 soir, Marie Drucker et Patrick Cohen) du mardi 2 septembre .... " la voix des auditeurs" où il se lâche sur les mesures Darcos, la suppression des 2 heures d’enseignement, les 2 heures de soutien et la mort des Rased, et comment ces mesures vont permettre la suppression d’environ 8000 postes !!!!! : cliquez : ICI

- Pour écouter les autres interventions sur l’école - Europe 1 soir- suppression des 2 heures d’enseignements, 2 heures de soutien, chronobiologie, suppression des postes etc.... avec P. Meirieu, C. Nay, C. Fleury.... de la 40ème minute environ, à la 55ème minute.... A écouter absolument ! Idem pour écouter l’intervention entière de Ferry mais à 1H33 environ...( programmes, soutien inefficace... échec scolaire, suppression des 2 heures..)

Cliquer : ICI

Si problème de lien : voir aussi


Article de la CGT Educ Action Créteil du 3 juin 2008 : RASED en évolution pour une plus rapide destruction ?

Comme nous l’avons dénoncé à plusieurs reprises, très récemment dans l’appel du congrès et dans notre dernier communiqué de presse, la mesure DARCOS relative à la nouvelle organisation de l’école primaire est une grande catastrophe : elle accentuera l’échec scolaire et va en provoquer chez certains élèves ! Une catastrophe car nous savons tous qu’avec cette mesure c’est aussi l’avenir des RASED qui est en jeu !

Avec les RASED, c’est la mise en danger de tous les élèves ! TOUS !

Nous suivons Antoine Prost, historien de l’éducation qui écrit, à propos de cette mesure : « une catastrophe est en marche ! Le forfait s’accomplit dans l’indifférence totale ou presque ! » ( Un Munich pédagogique, le Monde, 29 mai 2008)

L’avenir des RASED, celui des élèves, tous les élèves est plus que mis en danger !

Cette mesure dite " suppression du samedi matin ", que l’on devrait en fait nommer "d’accentuation de l’échec scolaire" va réorganiser les RASED, pour mieux les supprimer ! C’est pourtant le seul dispositif à même de traiter la difficulté pendant le temps scolaire.

Selon la réponse du gouvernement à Monsieur Daniel Goldberg- député de la Seine Saint Denis- interpellé sur la question des RASED par Matthieu Brabant -secrétaire académique de la CGT Educ Action académie de Créteil- le rôle des RASED devra évoluer, ils devront se réorganiser afin de se "centrer sur les écoles où le nombre et la nature des difficultés rencontrées par les élèves sont plus importants qu’ailleurs. "

Nous savons tous que dans les écoles dites banales, de nombreux élèves sont aussi en difficultés ! Qui les prendra en charge ? Qui prendra en charge hors temps scolaire l’enfant en difficulté pour cause de situation de handicap ?

Les mesures Darcos de suppression des deux heures d’enseignement et d’externalisation la difficulté scolaire , l’anéantissement programmé des RASED et donc des enseignants spécialisés, les nouveaux programmes, les stages de remise à niveau hors temps scolaire, montrent bel et bien la volonté du gouvernement de favoriser l’échec scolaire !

Et ce, malgré les annonces médiatiques qui ne sont que des effets d’affichage d’un gouvernement qui se moque complètement des élèves, de leur famille et des enseignants !

A cela s’ajoute la disparition des IUFM...

A cela s’ajoute la généralisation des Bac Pro en 3 ans, et la disparition à terme des BEP !

A cela s’ajoute la suppression massive des postes d’enseignants dans le second degré, et celle indirecte des postes du premier degré !

A cela s’ajoute la RGPP....

Favoriser l’échec scolaire pour quoi ? Pour qui ?

La question de la résolution de l’échec scolaire et de l’épanouissement de chacun est une question de société fondamentale ! Elle doit être une volonté politique ! Elle doit être une volonté d’éthique humaniste !

Le gouvernement manque à la fois des deux !

Nous ne devons pas laisser faire !

C’EST UNE FORTE REVOLUTION QU’IL NOUS FAUT ! REVOLUTION POLITIQUE, HUMAINE, SOCIALE, ETHIQUE, ET ..... ECONOMIQUE ! CAR Là EST TOUTE LA QUESTION !


QUESTION AU GOUVERNEMENT

Question N° : 20828 de M. Goldberg Daniel (Socialiste, radical, citoyen et divers gauche - Seine-Saint-Denis) QE

Ministère interrogé : Éducation nationale

Ministère attributaire : Éducation nationale

Question publiée au JO le : 15/04/2008 page : 3175

Réponse publiée au JO le : 20/05/2008 page : 4224

Rubrique : enseignement

Tête d’analyse : aide psychopédagogique

Analyse : RASED. bilan et perspectives

Texte de la QUESTION :

M. Daniel Goldberg attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale concernant les inquiétudes quant à l’avenir des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED). C’est pour répondre aux besoins particuliers d’élèves en difficulté que les RASED ont été créés.

Les RASED ont pour mission d’assurer, sur le temps scolaire, et, en étroite collaboration avec les enseignants, des actions de prévention et de médiation. Le réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté est constitué de trois catégories professionnelles : d’enseignants spécialisés chargés de l’aide pédagogique, d’enseignants spécialisés chargés de l’aide rééducative et enfin de psychologues.

La question de la difficulté scolaire et la réussite de tous les élèves doivent être les préoccupations premières des acteurs et partenaires de l’école. Face à ces problématiques, le réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté est un dispositif efficace qui mène un travail en profondeur auprès d’enfants rencontrant des difficultés scolaires mais aussi familiales. À ce titre, ce dispositif ne peut être réduit à du soutien scolaire.

Les RASED doivent être maintenus et renforcés dans toutes leurs dimensions affectives, psychologiques, relationnelles et sociales. Pour que ce travail de prévention et de médiation puisse continuer dans les écoles de notre République, il demande le maintien et le renforcement du dispositif RASED dans sa globalité et sa spécificité.

Texte de la REPONSE :

La durée de l’enseignement scolaire dans le premier degré est désormais fixée à 24 heures hebdomadaires dispensées à tous les élèves auxquelles s’ajoutent 2 heures au maximum d’aide personnalisée en très petits groupes pour les élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages.

Ces deux heures, dégagées dans l’emploi du temps des enseignants, viennent renforcer l’action des maîtres et la différenciation pédagogique qu’ils mettent en oeuvre dans la classe dans le cadre des PPRE (programmes personnalisés de réussite éducative) avec, le cas échéant, la participation d’autres maîtres, notamment les enseignants spécialisés des RASED (réseaux d’aide aux élèves en difficulté). Il s’agit de proposer une réponse adaptée à chaque élève.

Dans ce nouveau contexte, le rôle des enseignants qui exercent dans les RASED devra évoluer. Il conviendra notamment que l’action de ces personnels soit mieux centrée sur les écoles où le nombre et la nature des difficultés rencontrées par les élèves sont plus importants qu’ailleurs.


- Télécharger la lettre de Monsieur le Député Daniel Goldberg à Matthieu Brabant, la question au gouvernement et la réponse de celui-ci !

- Voir sur le site de l’assemblée nationale sur lien suivant. Cliquer sur la fenêtre pour trouver le nom du députer ( Goldberg) puis enter le département d’élection ( 93). Ensuite le numéro de la question ( 20828) : ICI Toutes les infos à entrer dans la question au gouvernement ....

- Voir toutes les questions posées et réponses publiées au sujet des RASED : aller sur le site questions assemblée nationale puis taper le mot RASED dans la fenêtre MOTS . Vous pouvez aussi retrouver la question de Monsieur le député Goldberg en faisant cette manipulation. C’est sur le numéro 20828 qu’il faut cliquer !