Accueil > Actualités > Ecole Henri Wallon ( Valenton) : les déshérités de la ZEP ?

Actualités

Ecole Henri Wallon ( Valenton) : les déshérités de la ZEP ?

Communiqué de presse de la CGT Educ Action 94

lundi 8 septembre 2008, par CGT Educ’Action 94

Ecole Henri Wallon ( Valenton) : les déshérités de la ZEP ?

Les enseignants du primaire, les élus, les parents se sont mobilisés en mars dernier contre les mesures visant à supprimer les postes de moyens supplémentaires en Zone d’Education Prioritaire sur le département du Val de Marne.

Face à la forte mobilisation unitaire de parents, enseignants et élus, l’Inspecteur d’Académie retire sa décision : ces postes seront maintenus à titre provisoire pour 1 an.

Contrairement à son engagement, aujourd’hui, à Valenton, le poste de moyen supplémentaire lecture de l’école Henri Wallon (ZEP) a été supprimé.

La CGT Educ’Action 94 dénonce cette nouvelle décision qui compromet la réussite scolaire de nombreux élèves. D’autant plus que les élèves ont deux heures d’enseignement supprimées, ce qui crée une école a deux vitesses. Mesures que nous dénonçons toujours.
On est très loin de la publicité sur « l’école de la réussite » que DARCOS via les nouveaux programmes et la réorganisation de l’école, a vanté lors de la rentrée scolaire..

La CGT Educ’Action 94 demande que l’Inspecteur d’Académie tienne ses engagements.

Pour la réussite de tous, il faut des enseignants en nombre suffisant (des moyens supplémentaires, des remplaçants, des RASED complets), des psychologues scolaires, des médecins…

La CGT Educ’Action 94 dénonce l’hypocrisie gouvernementale et ministérielle devant la suppression des 13500 postes.

Qui peut croire que ces mesures n’ont aucune conséquence au quotidien ?

Créteil, le 8 septembre 2008.