Accueil > Actualités > La Bourse du travail attaquée sous l’oeil de la police

Actualités

La Bourse du travail attaquée sous l’oeil de la police

dimanche 29 juin 2008, par CGT Educ’Action 94

La Bourse du travail attaquée sous l’oeil de la police

Aujourd’hui en fin de matinée une délégation de 80 soit disant « salariés » de la zone de Plan de Campagne organisait une manifestation opération escargot sur l’autoroute nord. A leur arrivée sur Marseille, ils ont bifurqué sur la porte d’Aix et sont venus en direction de la Bourse du Travail. Ils ont fracturé la porte d’entrée sous le regard bienveillant des forces de police. A leur tête Tony Sessine, président de l’association des patrons de Plan de Campagne, lui-même patron.

L’union départementale CGT note que le patronat utilise des méthodes qu’il n’a jusqu’alors jamais utilisé.

En effet, violation du bâtiment, porte cassée, véhicules sur le parking endommagés, injures et haine anti CGT et femmes molestées. C’est grave pour la démocratie. La CGT des Bouches du Rhône condamne avec la plus grande fermeté l’irresponsabilité du patronat et la complicité des pouvoirs publics. Il y a quelques jours seulement les salariés du Port Autonome de Marseille avaient organisé une opération escargot, le préfet de police a qualifié celle-ci de "délit". L’UPE a manifesté et placé des containers devant la mairie, complaisance des pouvoirs publics aussi.

La CGT tient à rappeler qu’elle ne fait pas le calendrier parlementaire et que si le patronat a préféré faire pression sur le calendrier en faisant voter la réforme portuaire plutôt que la loi sur le travail du dimanche, les responsables n’ont qu’à assumer.

La CGT réitère sa demande urgente auprès du préfet, de réunion des organisations syndicales afin d’examiner comment avec la fermeture prochaine de la zone le dimanche l’intérêt des salariés puisse enfin en matière d’emploi et de salaire être discuté.

Publié le 27 juin.